Doit-on dire cryptage ou chiffrement ?

 


This site uses cookies to guarantee you the best service. By browsing this site you accept the use of cookies.

WinSesame 12

Verrouillage de fichiers ou dossiers par chiffrement à haut niveau de sécurité.

Envoi de fichiers chiffrés utilisables sans le logiciel.

Dissimulation de données chiffrées.

Signature et certification de tout type de fichiers.

Aragon-Technologies


Doit-on dire cryptage ou chiffrement ?





Les deux mots chiffrement et cryptage ont la même signification:

Transformation d'un message ou d'un document lisible par tous en un document lisible uniquement par les personnes possédant une clé de déverrouillage.

Crypter décrypter et cryptage décryptage.

Pour l'application au traitement des données numériques en informatique, le terme de chiffrement devrait être préféré mais dans le langage courant le terme de cryptage qui vient de l'anglais to crypt est le plus souvent utilisé. Les québécois pourtant souvent plus francophiles que les français utilisent crypter et cryptage.

Le cryptage est associé au verbe crypter alors que chiffrer n'implique pas nécessairement un chiffrement. On chiffre un devis ou une commande sans vouloir pour autant les rendre illisibles.

Le décryptage est l'opération inverse du cryptage. Déchiffrer introduit la notion d'essayer de lire les données alors qu'on ne possède pas la clé. En septembre 1822 Champollion a déchiffré les hiéroglyphes. Il ne connaissait pas la clé.

Le langage courant a toujours une logique.